FanArtTitude


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Design
Nouveau Design By Sid
Rappel !
Aux nouveaux inscrits :
 
Veuillez svp vous présenter dans les 8 jours sur le topic approprié.
 
Nous aimerions vous connaitre et puisque vous vous êtes inscrits, ce serait vraiment sympa de participer à la vie du forum en  laissant quelques messages.
 
Nous ne mordons pas ...quoique ;) et la période d'Halloween étant finie, les fantômes ne sont plus admis sur notre fofo ...ahahah..
 
Au plaisir de vous connaitre.
 
Le trio d'Admin. 
Sujets similaires
Votre Attention SVP
Pour éviter des meurtres en tous genres,
(on vient d'y échapper là ...ouf )
les créations sur les saisons en cours US susceptibles d’être très spoilers
devront être annoncées S03E11-13 par exemple + balises spoilers.
s'il y a un meurtre nous devrons faire appel à une fine équipe d’enquêteurs...et..
euh...hep Kate et Rick par ici Help !!!
Hello,
si vous voulez découvrir nos voyages :
New-York
[Sid,Carole,Doc]
Mickey
[Sid,Eli,Carole,Tama,Doc]
London
[Sid,Aurel,Doc]
News
Returns:

Sherlock: 1.01 (s.4)
Scorpion: 3.01 (s.3)
NCIS: 4.01 (s.14)
NCIS:NOLA: 4.01 (s.3)
Bones: 4.01 (s.12)
Chicago Fire: 4.01 (s.5)
Death in Paradise: 5.01 (s.6)
Criminal Minds: 5.01 (s.12)
Blindspot: 5.01 (s.2)
The Big Bang Theory: 6.01 (s.10)
Grimm: 7.01 (s.6)
Sleepy Hollow: 7.01 (s.4)
Hawaii 5-0: 7.01 (s.7)
NCIS:LA: 9.01 (s.8)
Homeland: 16.01 (s.6)
Grey's Anatomy: 20.01 (s.13)
Code Black: 26.01 (s.2)
Supernatural: 27.01 (s.12)
Black Sails: 30.01 (s.4)
The Walking Dead: 13.02 (s.7)
CM:Beyond Frontiers: 2.03 (s.2)
Once Upon A Time: 6.03 (s.6)
Prison Break: 29.03 (s.5)
Game of Thrones: 26.06 (s.7)
Partenaires






Partagez | 
 

 La Connaissance et la Cage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: La Connaissance et la Cage   12.10.08 0:43

Voilà, je me lance. Je vous présente mon texte que je fais pour le lycée. Il s'agit d'une nouvelle de science-fiction. Ce n'est pas encore la version définitive, alors je compte sur vous pour me dire ce que j'ai oublié de note ou s'il y a des choses incohérentes (parce quand on recopie le texte jusqu'à 4h du mat, on oublie des trucs )
Les personnages m'appartiennent, ainsi que le monde que j'ai créé^^

EDIT: A y est, Loanne est de retour!

Je n’ai jamais vu le soleil, je ne sais pas à quoi ressemble une forêt. Comme chaque matin, je me réveille dans cette chambre grise, aux côtés de mon petit frère. Ma mère nous appelle, il est temps d’aller déjeuner. Je secoue Mikael, cette espèce d’hurleur qui me sert de frère. Il émerge des draps. Ses cheveux sont dressés sur son crâne, ses yeux ont de la peine à s’ouvrir. C’est le seul moment où il est supportable. A peine sorti du lit, il hurle déjà. Je me rends à la salle de bain, tout y est gris comme le reste. Je me regarde dans le miroir. Bon sang Loanne, quelle tête affreuse tu as ! Dire que je suis sensée avoir dix-huit ans, on m’en donnerait dix de plus ce matin. Mes cheveux noirs sont encore en pagaille, seul le bleu de mes yeux donne un peu de couleur à ce visage pâle. Quelle journée…tu parles ! Comment savoir si c’est le jour ou la nuit quand on vit sous terre ? Fichu souterrain 38, on n’aurait pas pu s’installer plus profondément.
Cette guerre nous a conduits à nous enterrer, mais pourquoi on ne ressort pas ? On est en 3262, plus de 1200 ans après cette Troisième Guerre Mondiale, j’espère que les hommes ne se battront pas à nouveau pour des choses aussi futiles que ce pétrole. C’est vrai, j’avais oublié : on ne peut pas remonter à cause des radiations. Je devrais le savoir avec tous ces gens que je vois au Bureau des Impacts de la Radioactivité, enfin BIR. Toutes ces personnes avec des dons incontrôlables, cela devient vraiment difficile à supporter. Pas évident d’être secrétaire en chef quand on n’a pas vingt ans.
Me voilà prête, il est temps d’aller travailler avec joie et bonne humeur. Mon complet n’a pas de tache, c’est bon. Ma mallette est vers la porte de ma chambre. Je fais rapidement le lit, me doutant bien qu’il sera vite défait par mon frère. D’ailleurs, il a encore faire un cauchemar cette nuit, encore une vision atroce de la dernière guerre. Je me demande pourquoi est-ce que l’on appelle cela un don ? C’est plutôt une malédiction. Mikael n’a que sept ans et son état se dégrade de jour en jour. Ma mère me rappelle que je dois l’emmener au BIR pour des examens. Je sors de ma chambre et attrape le courant d’air qui parcourt la maison en hurlant qu’il va encore souffrir. Malgré son état, c’est une véritable boule d’énergie quand il le peut, c’est épuisant à la longue. Je le force à s’habiller. Ma mère vient et nous donne de quoi manger, même si cela ressemble plus à de la glue qu’autre chose. Je prends mon frère et nous partons.
Vinci, la capitale de ce nouveau monde, je hais cet endroit. Les habitations ne m’inspirent pas confiance, elles sont si serrées entre elles. Je me demande toujours comment ces trente-huit souterrains font pour tenir. Heureusement que le BIR se trouve au même étage, nous n’avons que cinq minutes de marche. Ces trois lettres rouges permettent de le distinguer des autres bâtiments. Je laisse Mikael à l’accueil, lui assurant que tout ira bien, et je me rends dans mon bureau. Oh non, une pile de dossier m’attend déjà. Mais où est ma chère assistante, Neela ? Elle arrive avec une autre pile, me proposant son aide. Je l’accepte sans aucune hésitation.
En fin de matinée, nous avons fini de les remplir. C’est déjà la pause de midi, direction le restaurant. Là, nous retrouvons Alex, Eva et Micha, la troupe de filles inséparables, mais comment je suis arrivée là-dedans ? Je leur demande des nouvelles du bureau des accidents, un simple haussement d’épaule pour toute réponse. D’une voix faible, Eva me dit que des rumeurs circulent sur mon compte. J’ai l’habitude, vu que c’est grâce à mon père que je suis entrée au BIR. Je soupire, heureusement que j’ai congé demain, elles aussi. Je sens des regards posés sur moi, je n’aime pas ça.
-Dis Loanne, ton frère a des examens médicaux aujourd’hui ? me demande Micha.
Je lui réponds par l’affirmative.
-Alors, tu peux venir faire la fête avec nous, vu qu’il dort au BIR ! Allez, viens.
Elle me lance encore un regard abattu, je ne peux pas refuser. Cela me changera les idées, je n’aurai pas besoin de veiller sur mon frère. Je peux bien m’accorder une soirée de détente.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv


Dernière édition par Wishmaster le 15.12.08 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagentillefan
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Verseau Chien
Nombre de messages : 7555
Age : 35
Localisation : Inspiration,au pied!
Humeur : Pas la banane
chouchous : : Lee Pace, Richard Armitage,
Zachary Quinto, Aidan Turner
Killian, Daryl, Ned, Deeks, Chuck,
Kennex, Danno, Castiel, Eliot,
Frankie, Finn, Reid, Rigsby, Adam,
Henry, Nate, Oliver, Sam,
Connor, Peter, Chase, Greg,
Ryan, Ray, Flack, Charlie,
McKay, Eli, McGee, Sloan,
Becker, Stone, Arastoo, Sylar et tellement d'autres!
Séries chouchous : : Once Upon A Time, The Walking Dead, NCIS:LA
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   12.10.08 2:56

Hou!C'est bien noir...Mais l'ambiance est là.J'aime bien et je suis curieuse de connaître la suite.
Quel était le sujet exact de ce devoir au fait?

_________________



Gif by Aurel. Méga merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!

Spoiler:
 

lapin Vive la ABCD Team!!  lapin
Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   12.10.08 10:29

Merci^^
Ce texte est mon travail de maturité pour réussir le lycée. En Suisse, on doit en faire un pour pouvoir se présenter aux examens.

Nous voilà déjà le soir, les lumières de la ville baissent, comme un coucher de soleil d’après ce que l’on dit. Je suis prête à y aller, mais je dois attendre qu’Eva vienne me chercher. Je suis à la cuisine avec mes parents. Mon père est inquiet, c’est la première fois que la première phase d’examens de Mikael est si mauvaise, il craint que Miki ait quelque chose de grave au cerveau. Ma mère tente vainement de le rassurer. Je suis consciente que c’est inutile, mon frère va mourir, nous le savons tous. Je me dirige vers la porte d’entrée, je veux oublier. Eva arrive, il était temps.
Nous allons au souterrain 30. Nous prenons l’ascenseur, où Alex nous rejoint. Elle m’assure que je vais m’éclater, je la trouve bizarre ce soir. Nous retrouvons les autres devant une discothèque. La musique est forte et violente, même de dehors. Je constate que les autres sont d’anciens camarades de classe, j’adore. Je prends Eva par le bras et nous entrons. Je ne veux pas les saluer, ils me semblent dans un état étrange. La musique me perce les tympans, je vais devenir folle ! Eva me tire vers les Dream Capsule. Qu’est-ce que c’est que ce truc ? On dirait une sorte d’œuf. D’après ce que l’on m’explique, ces machines permettent de vivre nos rêves en réalité, d’oublier notre vie si morne. Je n’ai jamais essayé et je n’en ai guère envie. Eva insiste, me disant que cela va me changer les idées. Après tout, qu’est-ce que je risque ? Je suis ici pour m’amuser. Je m’assieds sur le siège, la capsule se ferme. Quelle sensation étrange, tout disparaît autour de moi.
Je me réveille ailleurs, je ne suis plus sous terre, mais sur terre. Est-ce que cela ressemble vraiment à ce que je vois ? Je me souviens avoir vu des images dans un livre, je crois que je suis dans une prairie. Pourtant, tout est gris autour de moi, mais ce n’est pas le gris que je connais depuis longtemps, il est plus clair. Il y a une douce chaleur. Une ombre se profile à travers la brume, c’est un homme. Il est habillé en noir, ses cheveux ébène tombent sur ses épaules. Je croise son regard, je n’ai jamais vu des yeux aussi verts. Il est grand, peut-être une tête de plus que moi. Il dégage une force presque palpable.
-Qui êtes-vous ?
-Je suis celui qui vit ici et tu es chez moi, répond-il d’une voix envoûtante et douce, on m’a appelé Kurai, Gabriel, Samael, ainsi que bien des autres noms. Choisi celui que tu veux, sache tout de même que l’un d’entre eux et le vrai.
-Kurai, c’est votre véritable nom, n’est-ce pas ?
-Autant que Loanne est le tien. Cela te surprend à ce point que je sache ton prénom ? Crois-moi, j’en sais bien plus sur toi. Après tout, nos prénoms sont de parfaits opposés…Tu n’as pas l’air de savoir ce que signifie Loanne.
-Absolument pas.
-Suis-je bête, je l’avais oublié ! Tiens, on dirait qu’il ne te reste plus beaucoup de temps avant de te réveiller.
-Dites-moi, puisque nous sommes sur la terre ferme, pourquoi n’y a-t-il pas de soleil, ni de forêt ou tout autre paysage ?
-Je m’arrange juste pour que tu ne les voies pas encore.
Je suis en train de me réveiller, ce n’est pas le moment ! Loanne, résiste ! Kurai me sourit, amusé.
-Ne t’en fais pas, nous nous reverrons plus vite que tu ne le penses, mais hors de cette capsule. A bientôt, Loanne.
Me voilà en train de disparaître de ce monde. Ce n’était pas mon imagination, c’était réel, Kurai est réel. Je veux retourner là-bas. Tiens, une lumière.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv


Dernière édition par Wishmaster le 15.12.08 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   12.10.08 12:15

Pfiouuu Shocked C'est super bien écrit! Quelle imagination Shocked C'est noir, en tout cas le début, mais l'histoire est vraiment bonne! Du coup, minan, on veut savoir la suite lol!

Chapeau bas Wishy :Amen:

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
MaCnhattan
Administrateur
avatar

Logiciel de création : Photoshop CS5
Féminin
Balance Cheval
Nombre de messages : 9129
Age : 51
Localisation : Sous le Soleil :)
Humeur : Veut retourner à N-York !!!!
chouchous : : H :Alex , Simon , Mark ,Nathan , Damian L , David , Gary, Francis H,
et beaucoup d'autres ...
F : Stana ,et euh....
Séries chouchous : : Castle,The Mentalist,Bones,HawaiiFive-O, Hawthorne,Life,Ncis
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   12.10.08 13:00

j'aime beaucoup...c'est sombre...intriguant, je voudrais encore plus de détails sur les sous terrains...j'aime beaucoup les dreamcapsules et cet homme étrange...

nous sommes en 3062... mais les gens ne sont pas immortels puisque le petit frère va y passer...il a un "don" il voit la 3eme guerre mondiale..mais comment les personnes qui n'ont pas connu la "belle "prériode peuvent ils etre aussi "sombres" aussi tristes ? et regretter le temps passé ? ç'était il y a tellement de temps...


bon ben moi...je voudrais :suite: et je suis impatiente lol! quelle imagination !!! l'idée des sous terrains est excellente !!!

_________________
*All you need is Love, Love is all you need...*


Vive la B-Team Vive la ABCD Team Vive le L-Team    

Revenir en haut Aller en bas
http://marycupofteatvshows.blogspot.com/
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   12.10.08 13:04

C'est surtout Loanne qui est nostalgique, mais c'est dû à sa nature. Bref, voilà la suite!

TEXTE DE RETOUR DES LA VALIDATION DU TM

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv


Dernière édition par Wishmaster le 14.10.08 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   12.10.08 13:16

Shocked Je suis littéralement skotchée à ton histoire Shocked Bravo :Amen:

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   13.10.08 8:39

 -J’ouvre péniblement les yeux, j’ai mal partout. Je suis allongée sur le sol froid. Tout le mode me regarde en silence, il n’y a plus un bruit. Que m’est-il arrivé ? J’aurais dû me réveiller dans la Dream Capsule. Eva et Alex sont à mes côtés, elles essayent de me ramener à la réalité. Je me redresse. La machine dans laquelle je me trouvais est en miettes. Un médecin vient vers moi et vérifie que je vais -Ta Dream Capsule s’est emballée. C’était effrayant, il y avait des éclairs bleus, on ne pouvait pas approcher. Ensuite, ça a explosé et tu as été éjectée ici.
-C’est un miracle que vous soyez indemne, ajoute le médecin.
Je n’écoute pas la suite, je cherche à comprendre ce qui m’est arrivé. Alors, je suis vraiment sortie ? Peut-être pas physiquement, c’est plus compliqué. Kurai a pu me faire sortir. Est-ce un hasard ? Pourquoi moi ? Bon sang Loanne, arrête de te poser ces questions ! Eva et Alex m’aident à me relever. Elles décident de me ramener à la maison. Je suis éprouvée, tout se bouscule dans ma tête. Neela m’attend devant la porte de mon appartement, qui l’a avertie ? Elle s’assure que je vais bien, elle s’est toujours occupée de moi comme une grande sœur, je lui suis vraiment redevable. Avec les autres, elles m’aident à me coucher. Je dois leur paraître sous le choc pour qu’elles agissent ainsi. Je retrouve mon lit, je suis ailleurs, je n’écoute plus. Il faut que je dorme.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv


Dernière édition par Wishmaster le 15.12.08 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   13.10.08 20:32

Tjrs très bien écrit Very Happy Et tjrs, la suite est attendue

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   13.10.08 21:15

Merci^^


Cela fait déjà une semaine que je suis cloîtrée chez moi. Mon père me force à rester ici, il dit que je dois me remettre du choc. Il me fait bien rire. Je vais bien, mais il refuse de le voir. Je m’ennuie à mourir. Ma mère essaye de m’occuper, mais je veux aller travailler. Je sors malgré ses supplications, en la rassurant, je vais bien.
Je retourne au BIR. Ils sont plutôt heureux et soulagés de me revoir en pleine santé. Par contre, je suis moins heureuse de voir la pile qui m’attend sur mon bureau. Neela m’accueille avec un sourire désespéré. Je me demande si je ne vais pas retourner chez moi. J’aurais mieux fait de demander qu’on m’y amène les dossiers. Je m’assieds et me mets au travail, j’ai de quoi m’occuper un peu.
Soudain, une furie déboule dans le bureau. Neela a le réflexe d’attraper Mikael. Il est encore en examen, ce n’est pas bon signe. L’infirmière le récupère en le grondant, comme si cela allait lui faire quoi que ce soit. Il commence tout de même à bouder, il n’aime pas cela. Je lui promets que je viendrais le trouver dans sa chambre. Il a un vague sourire, puis il s’en va. Je me replonge dans mes dossiers et rapports. Je déteste les écrire. Il est bientôt l’heure de faire une pause, mais je préfère rester pour continuer ce long et pénible travail. Neela va manger, je ne vais pas la retenir, elle a assez travaillé ces derniers temps. Elle me dit qu’elle me rapportera quelque chose, toujours aussi attentionnée…
Tiens, le rapport de Nina. C’est une petite pyromane, je pensais qu’on l’avait renvoyée chez elle. Quoi ? Qu’est-ce qui lui est arrivé ? Elle a brulé sa maison. Pourtant, elle contrôlait son pouvoir. Je vais aller la voir, je sais qu’elle m’aime bien.
Alors, où l’ont-ils mise ? Ils l’ont déplacée d’une section, ce n’est pas bon du tout. Je dois signer des papiers pour la voir.
Dans sa chambre, il n’y a qu’une colonne d’eau. Nina est à l’intérieur. Des chaînes la tiennent à l’extrémité de chaque membre, un masque à oxygène l’alimente. Ils lui ont mis une robe blanche et l’ont endormie. Mon père, qui est son médecin, entre. Il pose une main sur mon épaule.
-Je sais que tu tiens à elle, me dit-il avec compassion.
-La pauvre Nina, je pensais qu’elle s’en était enfin sortie.
-Elle ne pouvait plus se contrôler, elle a failli tuer toute sa famille. Nous n’avions pas le choix.
-Je ne m’habituerai jamais à les voir ainsi.
Mon père s’en va. Il préfère me laisser espérer, même s’il sait qu’elle ne s’en sortira jamais. Je dois retourner au travail.
J’ai de la peine à me remettre dans les dossiers, quel choc. On frappe à ma porte, c’est une secrétaire d’accueil. Je la fais entrer. Elle m’annonce que son fils est très malade, elle aimerait rentrer pour s’en occuper. Elle me demande si je peux la remplacer en attendant l’arrivée de sa collègue. J’accepte, je ne peux pas le lui refuser.
Je m’installe à l’accueil. Un homme s’approche de moi, je reste figée de surprise, c’est Kurai. Il ne me reconnaît pas. Il me tend une feuille. Comme chaque nouvel habitant, il vient faire des examens de routine pour tout nouvel habitant de Vinci. Il porte toujours le même habit et le même nom. Je lui demande si nous nous connaissons. Très poliment, il me dit que je fais erreur, c’est la première fois qu’il vient ici. Je lui indique où trouver un médecin. Il doit passer un test afin de vérifier s’il a des capacités extraordinaires. Il s’en va, sans plus. Je suis furieuse contre lui. Je sais que c’est bien lui et qu’il a fait semblant de ne pas me reconnaître.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv


Dernière édition par Wishmaster le 15.12.08 19:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
lagentillefan
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Verseau Chien
Nombre de messages : 7555
Age : 35
Localisation : Inspiration,au pied!
Humeur : Pas la banane
chouchous : : Lee Pace, Richard Armitage,
Zachary Quinto, Aidan Turner
Killian, Daryl, Ned, Deeks, Chuck,
Kennex, Danno, Castiel, Eliot,
Frankie, Finn, Reid, Rigsby, Adam,
Henry, Nate, Oliver, Sam,
Connor, Peter, Chase, Greg,
Ryan, Ray, Flack, Charlie,
McKay, Eli, McGee, Sloan,
Becker, Stone, Arastoo, Sylar et tellement d'autres!
Séries chouchous : : Once Upon A Time, The Walking Dead, NCIS:LA
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   14.10.08 1:26

De plus en plus intriguante ton histoire!!Vivement la suite!!

P.S:par contre,je sais pas pourquoi,mais Kurai,je l'imagine avec les traits de Ben Barnes lol!

_________________



Gif by Aurel. Méga merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!

Spoiler:
 

lapin Vive la ABCD Team!!  lapin
Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   14.10.08 10:28

Mais d'où sors-tu une idée aussi saugrenue?

Edit: Mauvaise nouvelle. Afin d'éviter de me faire accuser de plagiat ou de me faire voler ce texte. Je dois l'effacer jusuqu'à ce que j'ai reçu la validation de mon travail de maturité. Vous retrouverez Loanne et les autres plus tard. Désolée.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
lagentillefan
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Verseau Chien
Nombre de messages : 7555
Age : 35
Localisation : Inspiration,au pied!
Humeur : Pas la banane
chouchous : : Lee Pace, Richard Armitage,
Zachary Quinto, Aidan Turner
Killian, Daryl, Ned, Deeks, Chuck,
Kennex, Danno, Castiel, Eliot,
Frankie, Finn, Reid, Rigsby, Adam,
Henry, Nate, Oliver, Sam,
Connor, Peter, Chase, Greg,
Ryan, Ray, Flack, Charlie,
McKay, Eli, McGee, Sloan,
Becker, Stone, Arastoo, Sylar et tellement d'autres!
Séries chouchous : : Once Upon A Time, The Walking Dead, NCIS:LA
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   15.10.08 1:26

Pas de problème Wishy!J'ai pas envie que t'aies des problèmes Wink !On attendra patiemment la suite

_________________



Gif by Aurel. Méga merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!

Spoiler:
 

lapin Vive la ABCD Team!!  lapin
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   15.10.08 12:16

Oui, c'est même normal, tu te donnes assez comme ça, t'as assez de boulôt avec, sans qu'en plus t'ais des ennuis avec Wink

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   15.12.08 19:25

Et voilà, reposté^^ Bien sûr, l'histoire et les perso m'appartiennent toujours Razz

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   15.12.08 20:23

Cool cheers

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   16.12.08 18:47

Allez, la suite^^

J’en ai marre ! Je ne suis pas en train de mourir, je n’ai pas besoin qu’on s’occupe de moi. Depuis que je suis de retour au bureau, tout le monde est aux petits soins pour moi. Pour une fois que je peux être seule à midi. J’ai enfin trouvé la bonne excuse, je suis sensée manger avec mon frère. Ce soir, Mikael peut rentrer. Mon père m’a ordonné de ne plus dormir avec lui.
Ma mauvaise humeur ne fait qu’augmenter avec l’arrivée de Kurai. Il est repassé plusieurs fois pour faire valider des papiers. Il m’ignore superbement. Je me retrouve avec son dossier devant les yeux. J’hésite, j’ai envie de déchiqueter ce truc. Je le pose sur une pile de dossier à examiner. En plus, mon père est son médecin ! Je suis sûre qu’il l’a fait exprès. Mon père n’arrête pas de m’en parler. « Kurai est génial, Kurai est sympathique. Tu devrais le rencontrer. »
Mon frère débarque soudainement dans mon bureau. Ce n’est pas possible ! Il a fait tomber tous mes dossiers !
-Pauvre imbécile, sors d’ici !
-Mais grande sœur, murmure-t-il.
-J’ai dit : DEHORS !
Il s’en va, triste. Je n’aurais pas dû réagir ainsi. Mes nerfs sont à vif ces derniers temps. Je suis perdue, je ne sais plus où j’en suis. Mon père m’a dit que j’étais montée dans une Dream Capsule défaillante. J’ai donc rêvé, je ne suis jamais sortie de ce monde, j’ai osé y croire. Je suis donc condamnée à rester ici. Arrête d’espérer qu’il viendra t’aider, il ne te connaît même pas. Quelqu’un se tient sur le pas de la porte.
-Tu as été bien sévère avec ton petit frère, me dit Kurai.
-Je ne vous ai rien demandé. J’ai encore du travail. Excusez-moi, mais je dois sortir.
Il me laisse passer, un sourire narquois, je le déteste. Je crois qu’il faut que je me change les idées. Eva m’interpelle dans les couloirs, elle veut aller à la discothèque ce soir, je décide d’être de la partie. Il est temps de vaincre cette peur.
Une infirmière m’amène Mikael, il rentre dormir. Je crois que je vais faire de même avant de sortir. Je compte me reposer un peu, j’ai trop de choses dans la tête. Je n’arrive pas à accepter le fait que j’ai rêvé. Quoique, il savait que Mikael était mon frère. Imbécile, il a vu la dispute. Par contre, il était bien familier pour un inconnu. Je t’aurai ! Une petite main saisit la mienne.
-Mikael, qu’est-ce qu’il y a ?
-Viens, on rentre.
Normalement, je n’ai pas le droit de partir, mais il a suffit que je dise que j’ai mal à la tête pour qu’ils me laissent m’en aller. Nous quittons le BIR. Mon frère me raconte tout ce qu’il a fait pendant son temps libre. Je ne peux même pas parler. Je suis heureuse de le voir en bonne santé. Surtout que j’ai l’impression que cela ne va pas durer longtemps.
Dès que nous arrivons à la maison, il se précipite dans sa chambre. Notre mère le rejoint. Je les laisse, je vais me reposer. Je sommeille vaguement. Mon corps est fatigué, mais mon esprit n’arrête pas de délirer.
Ma chambre s’efface pour laisser place à une forêt, je crois. Je t’en supplie, Kurai, arrête. Cette fois-ci, il n’est pas là. Il y a une petite créature noire en face de moi. Cette chose a un corps fin, quatre pattes, une longue queue et des oreilles pointues. Je crois que l’on appelle cela un chat.
-Maître Kurai n’est pas avec vous ?
Ça parle un chat ? Il me semble avoir lu que seuls les humains parlaient.
-Hé, vous pourriez me répondre ! me lance-t-il.
-Désolée. Non, il n’est pas avec moi.
-J’ai encore dû me tromper. Je m’embrouille. Un chat, ce n’est pas fait pour contrôler ce qui est destiné aux hommes. Alors, vous êtes qui ?
-Je m’appelle Loanne et toi ?
-Vivi, je suis le chat de maître Kurai. Cela fait longtemps qu’il est parti, il me manque.
-Je lui dirai, si je le vois.
Mon étrange interlocuteur me sourit, puis je me sens repartir.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   16.12.08 20:34

C'est superbement bien écrit accord On se retrouve presque à vivre cette histoire, bravo :Amen:

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   18.12.08 17:14

Merci^^

Ma mère me réveille, Eva m’attend dans la cuisine. Nous allons retourner dans cette discothèque, cela ne m’enchante guère, mais je dois l’affronter à nouveau. Je me prépare, Eva insiste pour que je me dépêche. Ça va, on ne va pas mourir si on arrive avec un peu de retard. Elle m’attrape le bras, nous partons. A ce qu’il paraît, c’est une soirée spéciale, j’ose à peine imaginer ce que cela va être.
J’entends la musique, j’ai mal aux oreilles. Tout le monde se réunit au milieu de la salle. La musique change soudainement, on dirait une prière. C’est dans une très vieille langue. Ici, c’est ce qu’ils appellent « la transe », j’en avais vaguement entendu parler. Ils prétendent partir dans un autre monde. Pourtant, cette musique ne me touche pas, qu’est-ce qu’ils ont pris pour être dans cet état ? Eva ne fait plus attention à moi. Mais, qu’est-ce qu’il leur arrive ? Ils parlent dans cette langue, leurs yeux sont vides. Ils me font peur. Pourquoi suis-je venue ici ? Ma tête me fait atrocement mal, comme si je venais de recevoir une décharge électrique. Lorsque je lève les yeux vers la foule, je ne peux m’empêcher d’hurler de terreur. Ils sont en sang et me regardent avec avidité. Des voix m’entourent de partout, je ne parviens pas à déterminer d’où elles viennent. Je recule et je me heurte à quelqu’un. Ma vision disparaît, les autres sont toujours en train de danser. Je me retourne, je suis à peine surprise de voir Kurai. Il est le seul à être dans un état normal, si c’est possible pour lui. Son regard est grave et sérieux. Il me prend et m’emmène au dehors. Je peux enfin respirer.
-C’est ainsi que les jeunes de ton monde pensent retrouver la liberté, soupire-t-il, pure folie. Au moins, tu n’es pas comme eux.
-Pourquoi es-tu là ?
Je ne suis pas en état pour une quelconque politesse, je commence à en avoir sérieusement assez de le voir sur mon chemin quand il se passe un truc bizarre.
-Parce que je devais te revoir. Je dois te prouver que tu n’as pas rêvé.
-Dois-je te faire confiance ?
-J’aimerais bien, mais c’est à toi de voir. Si c’est le cas, je suis prêt à t’amener dehors. Tu en meures d’envie, n’est-ce pas ?
Il m’énerve ! Il est toujours au courant de tout. Je ne peux pas nier qu’il a raison. Mais à quoi il joue ? Il m’ignore, il va me faire exploser de rage !
-Calme-toi, ajoute-t-il, j’étais bien obligé de faire semblant de ne pas te connaître. Tu ne vas pas m’en vouloir juste pour ça.
-Si !
-Tu me fais bien rire. Soit, je te laisse réfléchir et bouder dans ton coin. Je ne partirai pas d’ici avant d’avoir une réponse claire.
-Tu ferais mieux de partir, Vivi t’attends.
Je m’en vais. Il vaut mieux que je retourne à la maison. Kurai me perturbe. Dès que je m’éloigne de lui, je vois son monde. Je vois des forêts, de l’eau et des paysages que je ne connais pas. Il y a aussi une très belle lumière. Je vois une boule jaune, est-ce le soleil ? C’est rassurant. Je reviens dans mon monde, Kurai n’est plus là. Tout est redevenu triste. Il faut vraiment que j’aille dormir.


_________________________________________________________

En espérant que cela vous plaise^^

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
ssidle
co-administratrice
avatar

Logiciel de création : Photofiltre
Féminin
Vierge Coq
Nombre de messages : 18960
Age : 36
Localisation : Ici et bientôt là-bas XD
Humeur : Downunder in my heart for many reasons <3
chouchous : : Guys: Tony Denison, Mark Harmon, LL Cool J, Jim Caviezel ...
Girls: Mary McDonnell, Christina Cox, Amanda Tapping, Taraji P. Henson...
Séries chouchous : : Major Crimes, Longmire, Stargate, ER, APB, Scorpion, NCIS, NCIS NOLA, GA, Mentalist, Code Black, Designated Survivor...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   18.12.08 18:35

Et bé Shocked Quelle discothèque Shocked

Super :Amen:

_________________

Kit by me
Je suis sous les ordres du Doc
Prêtresse en Contamination en série Cool Et fière de l'être Cool

Cool Vive la ABCD Team  Cool

 :london:  Team Cool

Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   08.02.09 16:44

Ça y est, la suite (et peut-être la fin, on verra ma motivation^^)

Où est-ce que je suis ? Il n’y a rien autour de moi. J’avance dans cette lumière triste. Je croyais qu’il n’y avait rien, mais il y a des ruines, des maisons enflammées. Des corps sont répandus partout autour de moi. Je suis en enfer. J’avance lentement, j’ai peur. Je n’ose pas regarder les morts, ils n’ont plus rien d’humains. Alors, c’est ça que voit mon frère ? Mais il n’a que sept ans ! Quelle horreur, je ne peux pas croire qu’il ait vu cela. C’était ça cette guerre ! C’est pire que ce que m’avait raconté Miki. Tout est mort, seule une forte odeur me rappelle que je suis encore en vie.
Je sens une présence familière. Il est là, à mes côtés, le regard sombre. C’est la première fois que je vois Kurai dans cet état. Il est bizarre. Il tourne la tête vers moi.
-Voici la première vision que j’ai eue de ce monde, murmure-t-il.
Sa première vision ? Il est si vieux que cela ?
-Qu’est-ce que tu es exactement ?
-Pour le savoir, tu devras aller faire un tour dans les Archives. Bon réveil, Loanne.
Quoi ? Les Archives, mais c’est interdit !
Déjà l’heure de se lever. J’aurais bien voulu comprendre ce qu’il est réellement, mais je crois qu’il ne le veut pas.
Mikael court dans tous les sens, il est inépuisable ces derniers temps. Déjà qu’il m’énerve quand je dors bien, c’est pire aujourd’hui. Par chance, ma mère voit que je ne suis pas en forme. Mon frère se tait enfin. Depuis que je suis réveillée, je forme un plan pour aller aux Archives. C’est l’endroit le mieux gardé de toute la ville. Il va me falloir des dizaines d’autorisation. A moins que… Il est l’heure d’aller travailler. Je salue tout le monde et je vais au BIR.
Il faut que je trouve mon père. Je dois lui emprunter son passe, ce sera plus simple. Mais quelle excuse vais-je bien pouvoir inventer ? Bon sang, fais marcher ton imagination ! Réfléchis, son bureau est proche. Je suis devant la porte. Il est là, je l’entends. J’attends que l’autre scientifique sorte, je dois lui parler seul à seul. Je prends mon courage à deux mains. Il est content de me voir. Cela fait un moment qu’il n’est par rentré à la maison. Je m’installe en face de lui.
-Qu’est-ce qui t’amène ici ?
-Papa, je…je dois aller aux Archives.
Il me regarde fixement, je n’aime pas cela. Il s’appuie sur son siège en croisant les bras.
-Il est hors de question que tu y ailles. Pourquoi ce soudain intérêt ?
-Parce qu’il y a peut-être le moyen de sauver mon frère. Tu as baissé les bras, mais pas moi ! Je suis prête à tout pour le sauver ! Je ne veux pas perdre Miki !
Quel mensonge horrible ! Je me sers de mon frère, je suis horrible. Bon, de toute façon, je vais chercher des informations à ce sujet, je ne veux pas que mon frère meurt. Mikael, je ne t’abandonnerai pas.
Mon père soupire et me tend son passe. Ça a marché ! Il m’a crue. Je risque gros si on découvre la vérité. D’ailleurs, qu’est-ce que je vais découvrir là-bas ? Et pourquoi j’écoute cet abruti de Kurai ? Ce n’est pas le moment de te poser des questions, Loanne ! Ne te pose surtout pas de question.
J’entre dans les Archives, après avoir passé un test dont je n’ai pas compris le but. C’est un peu malsain comme endroit. En fait, c’est l’odeur qui me dérange. C’est immense, froid et blanc. Comment vais-je me repérer ? Tout se ressemble. Il y a quand même un plan. Voyons voir…il doit y avoir une section spéciale. Oh, la section rouge, voilà qui est intéressant. Alors…non, ce n’est pas ça que je cherche. Dans cette section, je ne comprends rien à la plupart des livres. Ils sont dans un état lamentable. Qu’est-ce que c’est ? « Dieu », c’est quoi ce titre ? Je l’ouvre. Ce sont des expériences. En 2010, ils ont tenté de créer un dieu ! En six mois, ils ont accéléré la croissance d’un enfant pour qu’il devienne adulte. Mais…c’est Kurai ! Dites-moi que c’est un rêve, que ce n’est pas vrai. Ils ont tenté de faire un dieu ! Ils ont voulu unir l’humanité sous une nouvelle religion.
Je referme l’ouvrage et le remet à sa place. Je suis dégoûtée. Oh non, c’est un cauchemar ! Je prends un livre intitulé « Nouveau Dieu », ils ont recommencé ! Il y a des noms que je connais, c’est assez récent. Alors, je travaille pour créer un dieu. J’ai un haut-le-cœur en voyant le nom de mon frère. Qui peut-être assez cinglé pour faire ça ? Qu’est-ce que ? Papa ? Non ! C’est faux, tu n’es pas un tel monstre.
Je repose ce maudit livre. Il faut que je sorte, je me sens très mal. J’erre dans les couloirs qui mènent aux Archives.
Comment ont-ils pu recommencer ? Et mon père est dedans, c’est lui qui dirige tout. Je suis prise de vertiges, je m’appuie contre un mur, reprenant mes esprits. J’avance le plus vite possible.
Soudain, je vois mon père. Il est avec des types de la sécurité, j’étais surveillée. Ces hommes m’empoignent, me broyant presque les bras. J’ai si mal qu’aucun son ne peut sortir de ma bouche.
-Je suis désolé, Loanne, ose-t-il me dire, mais je n’ai pas le choix. Tu comprends, ma chérie.
-Et tu oses encore m’appeler ainsi ! Tu m’as menti, tu nous as menti ! Tu as tenté de faire de Mikael un monstre ! C’est à cause de toi qu’il fait tous ces cauchemars que personne ne pourrait supporter ! C’est à cause de toi qu’il est dans cet état ! C’est à cause de toi qu’il est en train de mourir !
Son visage perd d’un seul coup toute son affection paternelle. Ce n’était donc qu’un masque, sa véritable nature se révèle. L’étreinte des gardes se resserre sur mes bras, je me plie de douleur, mais je ne lâche pas ce monstre des yeux.
-Loanne, tu vas mourir. Tu en sais trop et tu représentes un danger pour notre projet. C’est mieux pour tous.
-Quoi ?
Non, je ne veux pas ! Je ne veux pas, je ne peux pas mourir ! Je ne peux pas laisser mon frère seul. J’entends un craquement sinistre, un de mes bras est brisé. La douleur me coupe le souffle, je tombe à genoux. Mon père s’approche de moi et pointe une arme, un pistolet, contre mon front. Je ne vacillerai pas, je ne lui donnerai pas cette satisfaction.
Tout à coup, son pistolet vole au loin, ainsi que mes deux gardes. Je connais cette présence. Le visage de mon père devient pâle de terreur, Kurai est ici. Son regard est glacial et terrifiant. Les gardes se précipitent sur lui, mais il les envoie au loin sans les toucher. Je ne comprends pas ce qui se passe. Soudain, la douleur atroce s’étend dans tout mon corps, tout devient noir.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   08.02.09 16:48

Mon crâne me fait horriblement mal, on a dû me donner un coup. J’ai de la peine à ouvrir les yeux.
Où suis-je ? Je n’ai jamais vu un endroit pareil. Je suis dans un vrai lit. Je me lève et je fais le tour de la pièce. Il y a de très beaux meubles, je suppose que c’est du bois. C’est bizarre au toucher. Alors, je suis sortie ! Ce n’était pas un rêve. Des fenêtres laissent filtrer la lumière du soleil. Je n’arrive pas à croire ce que je vois, mon esprit s’emballe. Mon imagination était bien loin de la réalité. Il faut que je sorte.
Pour la première fois, je peux voir le soleil, sentir sa chaleur sur ma peau. Je ferme les yeux et écarte les bras pour en profiter. Tiens, mon bras droit est en parfait état. Ce n’est pas le moment de m’occuper de ce détail, je vois enfin le soleil ! J’ouvre à nouveau les yeux, faisant plus attention au paysage. Je suis entourée par une forêt, j’entrevois des montagnes, mes livres n’étaient pas si erronés que cela. Il fait chaud, je vais m’asseoir sous un arbre. C’est une sensation étrange d’être ici, je me sens moins oppressée, plus libre. Il fait très beau, il y a un petit souffle agréable.
Je me sens stupide. Mon frère est une expérience condamnée à disparaître, je meurs si je retourne chez moi. Et je suis là à profiter du soleil dans une béatitude égoïste. Autant en profiter, je ne peux pas retourner sous terre, je ne sais pas par où passer. Je n’aurais jamais dû aller fouiller dans les Archives. J’avoue ne pas comprendre pourquoi ces scientifiques veulent refaire un dieu. Et Miki qui se retrouve là-dedans. Moi aussi, il me semble avoir vu mon nom dans les tentatives ratées. C’est vrai, je n’ai pas de don particulier, mais c’est très agréable de se faire traiter ainsi.
-Mademoiselle Loanne ?
Je sursaute et regarde à ma gauche. Ce n’est que Vivi. Il s’assied à côté de moi. Nous nous fixons longuement. Il doit se demander ce que je fais là, je me le demande aussi. Encore une fois, je me sens stupide.
-Vous avez pu sortir ! C’est super ! Nous allons enfin avoir un peu de compagnie, reprend-il, et c’est vous ! Cela va nous changer des autres animaux. Je ne les déteste pas, mais ils ont un fichu caractère. Ils ne sont pas méchants…
Vivi continue sa litanie, il me parle d’autres créatures que je ne connais pas. Il n’a pas conscience que je ne viens pas d’ici. Il a l’air d’aimer parler, il ne peut plus s’arrêter. Il commence à parler de Kurai, son maître. Pour Vivi, il reste encore une énigme. Décidément, cet homme est un mystère ambulant. Vivi me dit qu’il est parti se promener dans la forêt.
-…et ainsi, vous êtes la compagne de mon maître ?
Compagne ? Il a bien dit compagne ?
-Euh…non…enfin…non
Il sourit, ça sourit un chat ? Quelle créature étrange, comme son maître. Il monte sur mes jambes et se couche en bâillant. Je dois faire quoi ? Instinctivement, je me mets à le caresser. Il émet un doux bruit qui m’apaise. Ses yeux jaunes se ferment, puis s’ouvre à nouveau. Il recommence à parler, il me décrit son monde. J’essaye de l’imaginer, mais c’est difficile. Je somnole un peu, je n’ai que ça à faire. Je vis dans un rêve, un rêve de gamine.
Soudain, mon estomac me rappelle à la réalité, j’ai faim et je ne suis pas la seule. Vivi râle, il attend Kurai. D’après lui, il devrait bientôt être de retour. Il m’explique que son maître a l’habitude de se promener dans la forêt aux alentours. Il va vérifier que tout va bien. Je me demande à quoi ça lui sert ? Peut-être qu’il veut se sentir utile, ne pas être juste une expérience ratée ? Quelle a été sa réaction lorsqu’il a appris qu’il avait été créé pour être le nouveau dieu ?
Une sorte de mini-tornade apparaît juste devant nous. Kurai en surgit brusquement avant de la balayer d’un geste de la main. Il a un sourire malin dès qu’il nous voit. Vivi bondit dans sa direction et se frotte contre ses jambes. Il s’avance vers moi, je baisse la tête, intimidée. Son regard se pose avec douceur sur moi et il me tend la main. Je n’ose pas bouger. Il m’attrape délicatement par le bras et m’aide à me relever. Je bégaye un vague merci.
-Tu n’as pas à me craindre, dit-il, je ne te ferai pas de mal.
-C’est que…je…tu…enfin vous…non tu…tu es un dieu.
-Oh, c’est juste cela qui t’angoisse. Rassure-toi, je ne suis pas vraiment un dieu, je suis un être humain génétiquement modifié. Je ne suis pas Dieu et je ne le serai jamais. Rentrons manger un peu. Il y a certaines choses que tu dois savoir.
Qu’est-ce qu’il me veut encore ? Je n’aime pas l’air qu’il a pris. On dirait qu’il en a lourd sur le cœur. Je cherche un peu de soutien de la part de Vivi. Je me sens stupide, mais il est le seul à pouvoir m’aider à comprendre Kurai. Nous arrivons chez lui. Ce doit être tout ce qu’il reste comme trace des hommes. A quoi pouvait bien ressembler cette région auparavant ? Il me fait asseoir à une table assez grande, puis s’installe en face de moi. Des plats apparaissent soudainement. C’est de la vraie nourriture ? Silencieusement, il me fait signe de me servir. Pour la première fois, je mange autre chose que cette glue. Kurai semble amusé. Je tourne la tête et je vois que Vivi examine la nourriture avec avidité, il a de grands yeux gourmands. Je commence à manger sous le regard presque jaloux du chat, il est très drôle.
-Tu peux manger Vivi.
-C’est vrai ?
-Oui, assure Kurai, mais montre-toi sage et tiens-toi bien, nous avons une invitée. Tu pourrais servir cette pauvre bête affamée, Loanne ?
Je m’exécute sans discuter, je ne peux pas résister à son regard. Kurai se décide tout de même à manger. Je goûte de tout, mais mon ventre se remplit rapidement. Vivi bâille, puis va se coucher. Kurai me propose de sortir faire un tour. Il faut que je profite un peu d’être dehors.
Je trouve cette nature très belle. Même dans mes rêves les plus fous, je n’avais jamais imaginé cela. Kurai connaît parfaitement la forêt, il m’explique tout, il a eu le temps de tout découvrir. Nous nous approchons d’un lac. Le soleil se reflète sur l’eau calme. Nous nous asseyons au bord. Kurai me semble pensif, il semble chercher ses mots. Cette fois, il ne peut plus se cacher derrière ses énigmes ou des livres. Je ne sais pas quoi lui dire. On dirait qu’il se sent coupable. Est-ce à cause de mon frère ? Ce n’est pas de sa faute. Il n’y est pour rien dans la folie des hommes, y compris celle de mon père. Mikael est une victime, je le sais à présent, tout comme moi d’après ce que j’ai lu.
-Tu sais, commence-t-il, je ne voulais pas qu’ils recommencent à créer un dieu. Je pensais que ma leçon leur avait servis. Ils ont menti à tout le monde en vous faisant croire que c’était à cause des radiations que vos pouvoirs se développaient. En réalité, c’est un produit qu’ils vous injectent à la naissance qui les provoque. Et si un don apparaît, ils vous surveillent en espérant avoir trouvé le nouveau dieu.
-Et ce dieu, l’ont-ils trouvé ?
-Oui, mais ils ne le savent pas encore.
-Qui est-ce ? Est-ce que je le connais ?
-Oui, même très bien, puisque c’est toi.
Ma curiosité s’efface d’un coup, je dois avoir mal compris. Je ne peux pas être ce qu’il dit, c’est impossible. Le produit n’a pas eu d’effet sur moi, je n’ai pas le moindre pouvoir. Et si c’était le cas, il se serait manifesté depuis longtemps. Kurai ment, je ne peux pas être ce nouveau dieu ! Je ne veux pas, cela signifierait que mon frère et des milliers d’autres personnes ont été sacrifiés en vain. Tous ces enfants qui ressortaient morts du BIR, tous ces bébés qui s’éteignaient quelques heures après leur naissance, c’est à cause de moi ! Je suis un monstre, un monstre qui s’est ignoré pendant dix-huit ans ! Les questions se bousculent dans ma tête. Je cherche de l’aide en fixant Kurai, mais il ne peut rien faire. Mon cœur se serre, je suis perdue. Je me recroqueville. Une main se pose sur mon épaule, c’est rassurant. Il ne parle pas, il ne doit pas trouver les mots. Je n’ose pas le regarder, je n’en ai pas la force. Je pense à ma famille, à mes amies, à mon frère qui va bientôt disparaître. Je n’arrive pas à pleurer, il y a trop de choses dans ma tête. Je parviens tout de même à lever les yeux vers Kurai, mon seul appui.
-Tu dois te demander pourquoi tu n’as aucun pouvoir, reprend-il avec douceur, je les ai simplement entravés. Quand le Deus Sérum a réagi avec toi, j’ai décidé de te protéger, de t’éviter toutes les tortures que j’ai vécues. Je voulais que tu aies une enfance normale, que tu te sentes aimée, que personne ne te craigne.
-Tu aurais pu éviter tout ça !
-Non, je ne suis pas Dieu, je n’ai aucun droit d’agir sur l’humanité.
-Tu parles, c’est simplement une excuse pour te donner bonne conscience. Tu as préféré fuir !
Je me lève brusquement, comment peut-il dire ces horreurs alors que des gens souffrent encore ? Je ne comprends pas. Je pensais que c’était une personne généreuse et consciente de son rôle. J’ai besoin d’être un peu seule, Kurai le comprend bien. De toute façon, je n’ai aucune envie de lui parler. Je me mets à pleurer, mais qu’est-ce qui m’est arrivé ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Je ne serai jamais une déesse !
J’ignore depuis combien de temps je suis sur la terre ferme. Mes pensées se confondent, se brouillent, se mélange. Je suis complètement perdue. Je ne parviens même pas à parler à Kurai. Heureusement, Vivi reste à mes côtés, il ronronne sur mes genoux.
Que devient Mikael ? Son état s’est-il aggravé ? Et mon père, pourquoi m’a-t-il fait ça ? Ces questions m’obsèdent parmi tant d’autres. Je meurs d’envie de retourner en bas, mais je risque ma vie. Je ne peux pas me le permettre. Si seulement Kurai était un peu plus compréhensif. Les rares fois où je tente de lui adresser la parole sur ce sujet, il se montre froid et sarcastique. Il ne comprend pas que j’ai une famille, des amis, un travail, une vie ! C’est vrai, il n’a jamais eu de famille, de parents qui l’aimaient. Je me plains de ma situation, mais cela doit être encore pire pour lui. Je suis vraiment une égoïste quand je m’y mets. J’ai dû le blesser en agissant ainsi. Je devrais aller le voir pour m’excuser. Mais que lui dire ? Comment ne pas le froisser encore plus ? Il faut que j’y aille, je trouverai bien les mots.
Vivi est un peu vexé que je le déplace, mais j’en ai l’habitude. Il reviendra dans un moment. Ce chat a un fichu caractère, mais il est plus facile à cerner que son maître. D’ailleurs, ce dernier doit être au bord du lac.
Mon intuition me donne raison. Kurai est assis sur le rivage, les pieds dans l’eau, la tête dans les nuages. A quoi peut-il bien rêver ? J’essaye d’être la plus discrète possible, mais c’est inutile. Ses yeux verts me fixer sans ciller. Est-il fâché ou pas ? Impossible à dire, il est vraiment impénétrable. Il me fait signe pour que je vienne m’asseoir, je me vois mal refuser. Ce silence est pesant, mais cela ne paraît pas le déranger. Il regarde à nouveau l’horizon. Je crois qu’il est temps que nous ayons une conversation sérieuse et sans sarcasme. Il me demande :
-Tu te souviens quand je t’ai dit que nos prénoms étaient de parfaits opposés ?
-Oui, mais je n’ai pas encore compris le rapport.
-C’est bien simple pourtant. Loanne signifie « lumière », tandis que Kurai signifie « sombre ». Je suppose que c’est pour cela que le sérum a agi sur toi, même si je n’ai jamais vraiment cru toutes ces histoires sur les prénoms. C’est certainement parce que je ne suis qu’une créature de la science.
-Tu sais, je pense que la science ne peut rien contre le destin. Je dois être la seule à penser ça…
Il sourit discrètement, c’est étrange. J’ai l’impression qu’il devient plus timide. C’est comme s’il se dévoilait de plus en plus. Kurai doit certainement être l’homme le plus étrange du monde, c’est vrai qu’il y a de quoi le trouver bizarre. Est-ce que je suis la première personne à qui il peut vraiment parler ? J’essaye de l’encourager en posant une main sur son épaule, il est surpris. Allez Kurai, montre-moi qui tu es.
-Tu sais que je t’envie, reprend-il, tu as tout ce que je n’ai jamais connu. Tu as une famille, des amis, des collègues. Tu as eu une enfance. Moi, je n’ai rien eu de tout cela. J’ai grandi en six mois, souffrant atrocement chaque jour de ces poussées de croissance. Ma courte enfance se résume à une chambre blanche, un lit et une vitre sans tain. Personne ne m’a donné de l’amour, ne serait-ce qu’un peu d’affection. Puis, j’ai vu tous ces corps mutilés, j’ai compris à quel point les humains étaient fous. Alors, je les ai laissé s’enfermer dans leur folie. Je ne voulais plus jamais les revoir, ni revivre de telles horreurs.
-Chacun ses horreurs, ses questions, ses problèmes. Tu te sens seul, mais tu ne l’es pas. Il y a Vivi, il tient beaucoup à toi, ne l’oublie pas.
-Toi aussi, tu te sens seule. Ne me fais pas la morale, alors que tu as les mêmes problèmes que moi.
-Ce ne sont pas les mêmes, ils n’ont rien en commun. Chaque matin, je me réveille en espérant que mon frère soit encore en vie. Maintenant que je suis ici, je ne peux pas le savoir.
-Ton frère est toujours vivant, mais son heure approche.
-Tu ne peux rien faire contre cela ?
Il me dévisage avec un regard noir, c’est la question que je n’aurais pas dû poser. D’habitude, il est toujours imperturbable, mais je dois avoir touché un point faible.
-C’est un pouvoir que je ne possède pas. Je n’ai pas le droit de retarder la mort de quelqu’un ou de le ramener à la vie. La science humaine a ses limites, je ne peux pas les dépasser. De toute façon, cela n’apporterait rien de bon. Je sais que ton frère est une victime, qu’il ne mérite pas son sort, mais je n’y peux rien, avoue-t-il avec un sourire triste, je suis désolé pour lui.
Cela a l’air de lui faire vraiment de la peine. Je ne peux pas lui en vouloir, ce n’est pas de sa faute s’il n’a pas ce pouvoir. Je savais que mon frère était condamné, mais j’avais encore un petit espoir.
-Combien de temps lui reste-t-il ?
-Cinq mois au grand maximum. Si tu veux aller lui dire au revoir, je ne te retiens pas, ajoute-t-il.
-Si c’est possible, je voudrais que Mikael passe ses derniers jours dehors. Il a toujours rêvé de voir le soleil.
-Je ne sais…
-S’il te plaît, Kurai. Il n’a que sept ans et il va bientôt mourir. Je t’en supplie !
Il soupire et reprend.
-D’accord, mais c’est la seule fois où un humain peut venir tant que tu n’as pas développé tes pouvoirs, tu sais que c’est dangereux en…Hé !
Je lui saute dans les bras, je ne peux pas me contenir. Il manque de tomber, mais se retient juste à temps. Il est surpris, ses yeux verts me fixent avec étonnement. Je n’aurais pas dû agir ainsi, mais Miki me manque tellement que je ne me contrôle plus. Kurai me décroche doucement de son cou. Il m’annonce avec amusement qu’il va falloir retourner en bas. Je ne comprends pas ce qu’il y a d’amusant, puis je me souviens d’un conseil de ma mère : « Ne cherche pas à comprendre les hommes. » De toute façon, cela fait longtemps que j’ai renoncé à le comprendre. Il se lève et me fixe.
-La prochaine fois, fais attention à propos de Vivi.
Il s’en va…Mais qu’est-ce que j’ai encore dit ?

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
modératrice
avatar

Féminin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 3912
Age : 28
Localisation : Jamais où on m'attend
chouchous : : Tom Hiddleston, Ian Somerhalder, Tuomas Holopainen, Benedict Cumberbatch, Sebastian Stan
Séries chouchous : : Sherlock, Game of Thrones, Once Upon a Time
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   08.02.09 16:51

Je suis de retour sous terre, je me sens oppressée. C’est si sombre, si triste. Ces bâtiments sont sales et glacés. Seules les initiales du BIR mettent un peu de couleur dans ce monde terne.
J’ai peur, je sais qu’ils veulent m’attraper et m’enfermer. Kurai reste près de moi, il me fait signe de ne pas trop m’attarder, me disant que je ne risque rien avec lui. Et s’ils m’attrapent quand même ? Mon rythme cardiaque s’accélère, je panique. Il pose sa main sur mon épaule pour me calmer.
Où est Mikael ? Il ne doit pas être à la maison, puisque son état s’aggrave. Il doit être entouré de médecin, comment vais-je faire pour l’atteindre ?
Nous arrivons devant le BIR. Des souvenirs remontent à la surface, mes amis me manquent, mais je ne peux plus revenir en arrière. Comme c’est la nuit, il faut un passe pour entrer, Kurai s’en charge. Immédiatement, je me rends dans la chambre de mon frère, priant pour qu’il soit. Il dort paisiblement, ses visions n’ont pas l’air de le hanter pour l’instant, mais elles peuvent arriver à n’importe quel moment. Kurai me fait signe que je dois le réveiller maintenant. Je le secoue doucement. Mikael ouvre difficilement les yeux. Il me murmure « Grande sœur, je savais que tu n’étais pas morte. » Je lui ordonne de s’agripper à moi, nous allons partir loin d’ici.
Dès que nous mettons un pied dehors, une horde de médecin et de gardes nous attendent. Je serre Mikael contre moi, il dort déjà. Kurai se met devant nous, le regard sombre. Il tend son bras, puis il y a un immense flash. Nous nous retrouvons en haut, Vivi nous accueille avec soulagement. Kurai me prend Mikael, il va le coucher.
Je tombe à genoux. Revoir mon monde, ça m’a fait tellement mal, puisque je ne pourrais plus jamais y retourner. Ma poitrine se serre, je me sens tellement seule. Kurai revient, il s’agenouille. Il me prend dans ses bras, je commence à pleurer. Je viens de prendre conscience que mon frère vit ses derniers mois.
Mikael se réveille en m’appelant. Il me semble perdu et paniqué. Je le rassure, je lui dis que tout va bien. Il essaye de se lever, mais il n’y arrive pas. Je me demande depuis combien de temps il est allongé. Je vais chercher des habits propres, que Kurai est allé récupérer. Mon frère se change avec difficulté. Il me tend la main, il veut sortir. Comment va-t-il réagit en voyant qu’il est sur terre ? Kurai nous attend dans l’autre pièce. Où a-t-il passé la nuit ? S’il y a bien une chose qui m’énerve chez lui, c’est cette manie de ne jamais dire où il va. Mikael serre un peu ma main.
-C’est qui ? demande-t-il, inquiet.
-C’est un ami, il s’appelle Kurai. Tu ne risques rien avec lui,
-Bonjour monsieur Kurai, lance Mikael avec un grand sourire.
Les enfants sont vraiment curieux, ils peuvent passer d’un sentiment à l’autre en une fraction de secondes. Mikael lâche ma main et se dirige vers Kurai. Je sens qu’il veut en faire son meilleur ami. Connaissant Kurai, je sais que ce sera difficile, tout est difficile avec lui. Ils sortent, Kurai va lui montrer le monde terrestre. Je suis peut-être trop pessimiste après tout. Je préfère rester ici, il faut leur laisser le temps de se connaître.
En les voyant partir, j’ai un pincement au cœur. Pour l’instant, Miki tient encore debout, mais je vois qu’il s’affaiblit. Il n’est plus aussi fou et joyeux. Cela me fait si mal de savoir qu’il va bientôt mourir. C’est injuste, il est si jeune.
Je ressens une haine profonde envers mon père. Tout est de sa faute, c’est à cause de lui que Mikael va mourir. Jamais je ne pourrais lui pardonner pour ce qu’il lui a fait, pour ce qu’il m’a fait ! Je suis aussi une victime de sa folie.
Mikael n’est pas le seul qui m’inquiète, Kurai me semble de plus en plus mal, mais j’ignore ce qu’il a. Serait-ce les contrecoups de ses pouvoirs ? Je regarde mes mains, dire que j’ai aussi un pourvoir. Non, j’en ai plusieurs selon les explications de Kurai. Hélas, j’ignore comment les utiliser.
Je regarde autour de moi afin de les tester. Je vois un livre sur la table. Par instinct, je tends mon bras dans sa direction, il s’ébranle au bout de quelques secondes. Il se soulève si je monte le bras, je le replie contre moi. L’ouvrage s’avance et je l’attrape avec mon autre main. Je ne peux m’empêcher de pousser un cri de joie, j’ai réussi ! Vivi, qui dormait sur une chaise, sursaute et me fixe en se demandant ce qui se passe. Je ne lui réponds pas, trop occupée à regarder mon livre. Kurai a lâché un peu d’emprise sur mes pouvoirs. Malheureusement, je constate les effets secondaires, je suis épuisée. Le chat se lève et se frotte contre moi. Il comprend ce qui vient de se passer.
-C’est normal que vous vous sentiez affaiblie, ajoute le félin de sa petite voix, maître Kurai a aussi connu cela. C’était difficile au début, mais ça va mieux maintenant ?
Au début ! Il a bien dit au début !
-Quel âge as-tu ?
-Je suis un peu plus jeune que maître Kurai.
Stupide et étonné, voilà à quoi doit ressembler mon visage. Ce chat est si vieux que ça ! Je vais dans la chambre, j’ai besoin de m’allonger un petit moment. Vivi prend place à côté de ma tête. Il penche la sienne sur la gauche, comme à son habitude, il m’observe un moment. Je le préfère comme cela que quand il parle tout le temps. J’ai l’impression que ses yeux cherchent à lire au fond de mon âme, mais cela ne me dérange plus. Il penche sa tête de l’autre côté. Il le fait souvent, je suppose qu’il doit avoir mal au bout d’un moment.
-Dites-moi, cela vous étonne que je sois si vieille ? me questionne le chat.
-Je suis plus qu’étonnée, je ne sais…Vieille ?! Mais tu es une femelle alors ! Je ne sais vraiment plus quoi penser. Tu n’es pas vraiment un chat, en réalité.
-Non, je suis un échec. Ils ont voulu créer une compagne pour maître Kurai, mais cela n’a pas fonctionné. J’ai réagi avec le sérum, mais trop tard. L’explosion qui a libéré mon maître a ravagé mon corps. Mon âme s’en est séparée. Pour éviter que je disparaisse à jamais, Kurai m’a transférée dans le premier corps en bon état qu’il a trouvé et c’était un chat. Au moins, nous ne sommes pas seuls, lui et moi, même si je sais que je ne pourrai jamais remplacer la compagnie d’un humain.
-Il est parfois préférable d’avoir la compagnie d’un chat que celle d’un humain.
-Vous n’aimez pas vos semblables ?
-Ce n’est pas que je ne les aime pas, c’est juste que je ne me sens pas proche d’eux.
Vivi ne répond rien, contrairement à ce que je m’attendais. On dirait que je ne la connais pas aussi bien que je le croyais. Elle s’allonge, pensive. La conversation n’ira pas plus loin. Ma main se pose sur sa tête, elle ronronne. Je ne comprends pas pourquoi Kurai m’a dit qu’il ne pouvait pas ramener les gens à la vie, il l’a bien fait pour elle. Non, c’était différent, son âme avait encore le pouvoir de résister. Je somnole, je suis épuisée.
Kurai est en train de me regarder lorsque je me réveille, je manque de faire une crise cardiaque. Je sens un poids sur mon bras, je tourne la tête. Mon frère dort à mes côtés, cette promenade a dû l’épuiser. Comme je le connais, il a dû courir dans tous les sens. Il va rester calme un ou deux jours. Je dégage doucement mon bras, essayant de ne pas le réveiller.
Je me rends dans la pièce d’à côté, j’ai faim. Kurai me suit, mais ne parle pas. Bien sûr, il sait ce que j’ai fait, puisqu’il l’a voulu. Je devrais dire ce que j’ai ressenti, sauf que je n’en ai aucune envie. Dès que j’ai fini de manger, il me prend par le bras, nous sortons.
Une pierre me fonce dessus, je mets mes bras devant mon visage pour me protéger. Il ne se passe rien, aucun choc. Je sens la main de Kurai qui me saisit un bras et le descend. La pierre s’est arrêtée juste devant moi, mon autre bras se baisse tout seul. L’objet tombe quand je détourne mon regard vers Kurai. Il a un sourire satisfait, il est content de moi. Il m’explique que nous allons développer mes pouvoirs, je ne suis pas du tout rassurée. Il me montre comment les utiliser sans m’épuiser inutilement.
Je me sens comme une gamine, à tel point qu’il est obligé de me rappeler plusieurs fois à l’ordre. J’arrive à soulever des objets de plus en plus lourds et massifs. Je finis par m’effondrer, j’ai trop forcé. J’entends des applaudissements et des « Bravo ! » derrière moi. Mikael est là, il m’a vue. Depuis combien de temps je m’entraîne ? Il n’est pas seul, Vivi est avec lui. Ils ont l’air de bien s’entendre. Kurai est obligé de m’aider à me relever. Je me sens vidée, mes jambes ne me tiennent plus. Kurai m’aide à atteindre le lit, puis il va me chercher à manger.
Pendant ce temps, je discute avec mon frère et Vivi. Je n’arrive même pas à parler, ils sont aussi bavards l’un que l’autre. J’en profite pour voir si l’état général de mon frère ne s’est pas un peu dégradé. Il est plus pâle que hier ou je me fais du souci pour rien.
Kurai revient avec de la nourriture. J’engloutis un morceau, je meurs de faim. Je mange avec avidité, tout en évitant que Vivi me vole quelque chose. Kurai semble ailleurs, son visage est devenu grave et sombre en observant mon frère. Il soulève un pan de son haut.
Je lâche ma nourriture, le dos de Mikael est couvert de cicatrices récentes. Il baisse les yeux. Je parviens à retrouver ma voix.
-Qui t’a fait ça ?
-C’est papa, murmure mon frère avec honte, c’est pour que les médicaments soient plus efficaces, c’est ce qu’il dit. Ça fait mal.
Il se met pleurer, je le prends contre moi et le console. Des larmes commencent à perler sur mes joues. Notre père a repoussée les limites de l’horreur. J’essaye de trouver les mots, mais ce n’est pas facile. Finalement, mon frère s’endort. Je sors, j’ai besoin de changer d’air. Je vais au bord du lac. Mes larmes se perdent dans cette immense quantité d’eau. Mon ancien monde me pèse, ses secrets, ses horreurs. Soudain, je sens l’aura de Kurai derrière moi. Il va m’annoncer une très mauvaise nouvelle, je le sais. Mes sanglots m’empêchent de parler, je dois reprendre le contrôle.
-C’est bon, je t’écoute.
-Je me suis trompé sur l’état de ton frère, c’est plus grave que je ne le pensais, avoue-t-il avec peine, il va mourir très prochainement.
-C’est-à-dire ?
-Je ne lui donne pas un mois.
Je suis sous le choc, à tel point que je ne peux plus verser de larmes. Je tourne toujours le dos à Kurai, je n’ai pas la force de l’affronter. Il se rapproche de moi, ses bras entourent ma taille. Puis, je sens une larme tomber sur ma nuque, il pleure aussi. J’ignore s’il pleure car cela lui rappelle de mauvais souvenirs ou si c’est parce qu’il s’est attaché à mon frère. Finalement, je me laisse aller. Ce ne sont plus des larmes, mais une rivière. J’en ai assez de ce monde d’horreur qui vit au-dessous de moi. Je réalise à quel point la situation de mon frère est horrible. Il va mourir, disparaître de ce monde. Personne ne peut rien faire contre cela, même Kurai.
-Nous devons être forts pour ton frère, reprend Kurai, nous devons nous montrer forts, il va avoir besoin de notre soutien.
-Je n’en ai pas le courage
-Je suis là pour te soutenir aussi. Je ne te laisserai pas affronter sa mort toute seule.
J’ose enfin lui faire face, toujours dans ses bras. Je me sens un peu mieux. La main de Kurai passe sur mon visage, y ôtant une larme. Je décide de retourner chez nous…Chez nous, oui, c’est ma nouvelle demeure. Je me tiens à son bras, j’ai peur de tomber. A peine arrivée à la maison, je vais voir Miki. Il dort, mais s’agite de temps en temps. Je m’agenouille vers lui et passe ma main dans ses cheveux. Je lui dis que je l’aime et que je serai à ses côtés jusqu’au bout. C’est lâche de lui parler quand il dort, mais je refuse de craquer devant lui. Je ne veux pas qu’il me voie pleurer. Vivi vient à ma rencontre pour me consoler. Je dois reprendre le dessus.
La nuit est tombée, tout est calme ici, hormis les ronflements de Vivi. C’est dans ces moments-là où je me sens bien, la nuit m’apaise. C’est amusant de les voir dormir ensemble, alors qu’ils se sont disputés juste avant d’aller se coucher, pour une broutille évidemment. Je ne comprends pas très bien la relation qu’il y a entre eux, peut-être parce que je suis seul.
Durant les premiers temps de ma vie, je n’ai vu aucun autre cobaye. Mon univers se limitait à cette chambre vide où il ne se passait jamais rien et à ses salles de tortures. J’en frissonne encore. Les plaies ont disparu, mais je les sens encore. Elles sont plus présentes depuis que Mikael est là, je me retrouve dans ce gamin.
Tiens, il se lève et vient vers moi. Qu’est-ce qu’il veut ?
-Vous ne m’aimez pas tellement, n’est-ce pas ? demande-t-il avec un petit sourire.
-Tu n’as aucune preuve de ce que tu avances, petit.
-J’en ai plus que vous ne le pensez et c’est dans ma tête. Vous avez peur de moi, vous êtes persuadé que je connais vos secrets. Vous n’avez pas tout à fait tort. Grâce à ce qui est dans ma tête, je sais beaucoup de chose sur vous.
-Si tu le dis. En tout cas, je constate que tu as une maturité et une intelligence plus élevée qu’un enfant de ton âge. Ton don te donne vraiment des capacités surprenantes. Le fait de regarder dans le passé t’a offert beaucoup de choses.
-Non, que la désolation et le désespoir. Mes visions se limitent à la fin de la guerre et à vos premiers temps dans ce monde. Je sais pourquoi vous n’avez jamais été en bas pour nous aider, je sais d’où vient cette solitude. Vous n’aimez pas les humains, y comprit les victimes.
Je me tais, le fixant. Soudain, il a un immense sourire enfantin, semblant oublier ses paroles.
-Alors, qu’est-ce que tu veux, Mikael ?
-Je sais que je vais bientôt m’en aller. Je voudrais savoir s’il y a un château sur cette terre. J’ai souvent rêvé d’y vivre.
-Rien que ça ?... soit, tu as de la chance, j’en ai gardé un intact. Mais je suis sûr que tu le savais.
Il a un sourire malicieux, jusqu’à ce qu’une quinte de toux le fasse disparaître. Je lui ordonne d’aller se coucher, il m’obéit sans faire d’histoire.
Dès qu’il dort, je sors. Ce gamin m’intrigue, je ne pensais pas que son pouvoir était aussi étendu. Et qu’est-ce que ses idées sont farfelues ! Mais bon, cela met un peu de changement. Après tout, nous ne sommes pas obligés de rester cloîtrés ici.
Je lève la tête, regardant les étoiles. A chaque fois la même sensation de petitesse, peu importe ce que je suis censé être. Je ne suis rien dans cette immensité.
Je m’allonge sur l’herbe fraîche. Ces milliers de diamants accrochés dans le ciel, comme je voudrai les observer pour toujours. Si seulement, je pouvais me laisser porter dans l’univers et les regarder. C’est un spectacle dont je ne me lasse jamais. A chaque fois, je retrouve cette liberté de laisser mon esprit s’évader. Ne penser à rien, se contenter d’apprécier ces points lumineux.

_________________

Merci Aurel pour ce magnifique kit avec mes chouchous amour luv
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Connaissance et la Cage   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Connaissance et la Cage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tuto - Steel Cage (Jakks)
» LE CAGE DE SEBOUX
» [Buckhanon, Kalisha] En cage
» Ma roll cage rc solutions
» Problème Cage différentiel E-Revo/EREVO ...Revo/Slayer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FanArtTitude :: Création :: FanArtTitude :: Imagination ... :: Ecritures-
Sauter vers: